Ma semaine à New York (Partie 1)



Après l'avoir organisé pendant des mois, il était temps de partir. Aéroport Charles de Gaulle, départ avec Air France et l'A380, et puis...

Mardi 7 mai


Il est aux alentours de 16h15 lorsque nous atterrissons à JFK. Tout devant dans l'avion, on se dit que la douane devrait se passer rapidement... Grosse erreur ! 2 agents pour un A380, forcément ça bouchonne ! 2h30 à faire la queue, croyez-moi, c'est long. Enfin, c'est notre tour. Aucune question, si ce n'est de savoir la durée de notre séjour. On file récupérer nos valises. Papa, la tienne. Maman, voilà ta valise. Morgane ? Je tourne, regarde partout, mais non, ma valise n'est pas là. Je demande à une personne : "Allez voir ce type là-bas, il vous montrera sur la machine comment faire une déclaration de perte". Ca commence bien. Déjà, rien que pour expliquer à quoi ressemblait ma valise, qu'elle n'est pas là, etc... je me dis que les gens qui ne parlent pas un seul mot d'anglais aurait déjà eu des difficultés.

Je ne m'angoisse pas plus que ça. Dans ma valise, il n'y avait rien de valeur. Juste des vêtements et des médicaments.

Tout mon indispensable (papiers, réservations, chargeurs, appareils photos, argent, etc...) était dans mon sac à dos en cabine avec moi.

TAXI ! On arrive à l'hôtel Bklyn House Hotel, il est déjà plus de 19h. Et là, je reçois un sms. "Bonsoir Morgane, mon père a pris votre valise par erreur". Sauvée. Comme quoi, il faut toujours mettre ses coordonnées sur sa valise ! La personne est compréhensive, et après quelques échanges, elle décide de me faire livrer ma valise à mon hôtel par le biais d'un Uber, qui arrivera à destination 30 minutes plus tard. Un sandwich rapidement avalé et au dodo, le séjour va pouvoir vraiment commencer !


Mercredi 8 mai



Il est 8h lorsque nous partons de l'hôtel. Direction Wall Street. On tourne, on traverse les rues à la recherche du Charging Bull, puis à un croisement, "oh il est là".

Ce qu'on voit, c'est surtout les 25 touristes agrippés à la statue comme si elle allait s'envoler.

Parce que, soyons honnête, on veut tous avoir la même photo à côté de cet emblème national. Faut un peu jouer des coudes et faire preuve de patience, mais après une petite dizaine de minutes, le groupe se disperse et c'est enfin notre tour ! Finalement, c'est un peu comme à DisneyLand : beaucoup d'attente pour un moment très court à côté de la bête ! ^^

On passe faire des photos dans les rues, New York Stock Exchange et la Fearless girl sont là, à se faire face. On croise une jeune fille en plein shooting, probablement pour un magazine de mode. Surprenant !


Puis direction Battery Park, pour prendre le ferry afin d'aller sur Liberty Island. On y voit nos premiers écureuils new-yorkais du séjour, toujours drôle d'admirer la curiosité de ces petites bêtes.

10h30 : Direction la Dame de Fer. Toujours grandiose de voir Manhattan s'éloigner et d'arriver sur cette toute petite île, tellement symbolique. Contrairement à il y a trois ans, on a décidé de ne pas visiter la Statue et de juste rester en bas à l'admirer. Avec ce soleil radieux, on ne pouvait rêver mieux. On mange une pizza et on achète déjà nos premiers souvenirs du périple.

Un plaisir de prendre notre temps, de savourer l'instant, la chaleur...



14h20 : Nous voici revenu sur Manhattan, et on file vers le One World Trade Center et le Memorial 9/11. De même, ayant visité le musée il y a 3 ans, on ne réitère pas. Cela n'empêche qu'on a toujours cette émotion qui nous traverse quand on est autour de ces immenses cascades, habillées de centaines de noms.

Puis direction l'Oculus, dans lequel nous n'étions pas rentré lors de notre dernier séjour. Un centre commercial/gare immense, immaculé, avec ce hall gigantesque. C'est assez dingue de se retrouver dans cet incroyable espace. Un petit tour dans le cimetière de la Chapelle Saint-Paul (visitée il y a 3 ans) qui nous surprend toujours. Cette si petite église au cœur de la vie vibrante New-Yorkaise, c'est toujours fou.

Puis, on décide de reprendre la direction de Brooklyn pour retourner vers notre hôtel.

On passe devant le Woolworth Building et The Beekman Hotel, qui sont des joyaux d'architecture, et nous voilà prêts à entamer la traversée du pont de Brooklyn.


Le moment que j'affectionne toujours particulièrement, si symbolique.

On le voit dans tellement de séries, de films, que d'être là, le traverser, a toujours une saveur particulière !

Après cette traversée, on se pose sur les berges, le soleil commence sa descente et nous en profitons pour réaliser. Oui, nous sommes à New-York, cette ville que nous chérissons tant. On pensait ne jamais revenir et pourtant nous sommes là. On a conscience de notre chance, conscience que beaucoup rêvent de ce voyage.


On aperçoit encore un shooting de mode près du Jane's Carousel, et nos pas nous entraînent vers DUMBO, si célèbre. Là encore, un shooting, décidément NYC est la ville préférée des photographes et des publicitaires ! Nous aussi, nous nous rêvons modèles et on pose dans ce lieu culte !



Et si on prenait à manger pour ce soir ? Un plat à emporter, on hèle un taxi et avec 20km dans les jambes, il est temps de rentrer à l'hôtel.

Jeudi 9 mai


Ce matin, direction Greenwich Village. Les rues sont calmes, il est 9h30 du matin. On se promène dans les rues, surpris par tant de quiétude. Times Square et son effervescence semblent si loin. C'est un peu comme lorsque l'on visite le vieux Montmartre.

On s'arrête au 75 1/2 Bedfort Street pour observer cette curiosité : la plus petite maison de New York. Bâtie en 1893, cette maison sur 3 niveaux ne mesure que 2,9m de large. Et pourtant je n'ose déjà imaginer le coût de cette bâtisse !

Forcément, on poursuit dans le quartier vers deux adresses phare bien connues des series addict : l'appartement de Friends et la maison de Carrie Bradshaw. On continue de déambuler tranquillement dans le quartier. On se pose même dans un parc où retentissent des sirènes... Ces sirènes si familières des pompiers new-yorkais.



On regarde les photos prises sur le vif et hop, direction Chelsea Market. On flâne dans les nombreuses boutiques, on achète des souvenirs pour la famille, on déambule. Petit burger pour retrouver des forces et vers 12h30, on prend la High Line.


Cette traversée nous offre toujours un point de vue particulier sur la ville. On s'assoit un long moment au niveau de la box, on regarde les taxis défiler sous nos yeux.

Bref, on savoure l'instant présent.

Ce voyage est sous le signe de la quiétude, et non pas de la visite dans le stress de ne jamais plus revenir comme cela avait pû être la première fois. On reprend notre route... Une artiste est en train de créer une installation, on s'amuse à regarder un groupe d'élèves new-yorkais.



Puis Hudson Yards, pour découvrir cette curiosité architecturale : The Vessel. J'avais réservé les billets deux semaines à l'avance comme cela est conseillé. L'architecture ne supportant qu'une certaine quantité de visiteurs à la fois, et l'ascension étant gratuite, il était plus prudent de prévoir. Mais notre visite n'est qu'à 15h, alors on file dans le grand Mall juste à côté, savourer une pâtisserie et un thé chez TEAK Tea Room. Un personnel au petit soin, charmant. Comme partout où nous sommes allés d'ailleurs.

On est toujours agréablement surpris par la gentillesse et la politesse des new-yorkais... C'est pas trop Made in France ! ^^

15h : On présente nos vouchers et c'est parti pour monter les nombreuses marches de l'édifice. On s'amuse à regarder nos reflets dans l'habillage bronze de l'œuvre. On craignait que ce soit fastidieux et finalement la montée s'est fait facilement, sans besoin de pause. Les marches ont été vraiment bien pensées.



Zou, on continue notre périple, on passe devant le Madison Square Garden, ultra imposant.

On arrive sur Times Square, toujours saisissant. On est dans un film. C'est l'effet que ça fait. Je crois qu'on pourrait y aller tous les ans, on ressentirait la même chose. C'est CULTE ! On s'amuse à faire plein de photos, on en profite car on ne reviendra pas. Cette effervescence nous l'avons vécu au quotidien il y a trois ans car nous avions pris un appartement à deux rues de Times Square, donc cette fois-ci, on garde du temps pour autre chose.

Petit tour à la boutique de Noël... c'est pas vraiment la saison ni le moment, mais j'aurais une petite décoration souvenir de ce voyage dans mon sapin cet hiver.



On file au Rockefeller Center pour réserver des billets pour le Top Of The Rock le lendemain... mais finalement, il n'y a pas foule alors on saisit notre chance et on y va, tout de suite !

Ma vue préférée de Manhattan !

Y admirer l'Empire State Building, cet enchevêtrement de buildings, Central Park, c'est toujours à couper le souffle ! Cette ville me touche au cœur, à chaque fois. Je suis encore dans mon voyage que je rêve déjà de la fois où je pourrais revenir. Certains rêvent de faire le tour du monde, moi je rêve de New-York, encore et toujours.



On profite d'être dans les parages pour aller chez Fao Schwarz. J'ai forcément envie de jouer du piano debout (bonjour France Gall ^^) comme dans le film Big ! Mais si, tu sais, celui avec Tom Hanks ! Et c'était tellement drôle, je ne regrette pas cette petite aparté.

Puis direction la boutique LEGO, juste incroyable avec toute cette compo NYC, pleine de référence à la musique, à la pop culture... Il faudrait des jours pour tout remarquer tellement il y a des clins d'œil partout !



Il est déjà quasiment 21h quand on se pose à l'hôtel...


La suite, dans la partie 2, prochainement en ligne...

140 vues

© 2018 par morgane_yumi. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now