Ma semaine à New York (partie 2)

Vendredi 10 mai


On commence cette journée en douceur, en se rendant à la Cathédrale Saint-Patrick. Il y a trois ans, on avait ramené une médaille à ma grand-mère de là-bas... aujourd'hui, elle n'est malheureusement plus là, du coup émotionnellement, c'est assez fort. Mais je pense à elle, lui parle, sait qu'elle me protège. Alors ce moment et cette visite sont plus doux que tristes.



Ensuite, après avoir lu plein d'avis, je décide de me rendre à la New York Public Library. On rentre, et en fait une seule salle de lecture peut accueillir les touristes, et encore dans une zone quadrillée. Le reste est bien sûr pour les étudiants ou les gens qui souhaitent faire des recherches. Au final, oui c'est assez symbolique, oui on pense notamment au film "Le jour d'après" mais je reste sur ma faim. Assez déçue...


On passe devant Maison Kayser, il n'est que 10h15 mais je décide d'acheter 3 mini pâtisseries. On m'en a tellement vanté les mérites.

On se pose à Bryant Park encore désert, d'autant plus qu'il ne fait pas super chaud. Et là, nouvelle désillusion. Pour 7 dollars, je n'ai pas été transportée... Je n'ai pas trouvé ça gustativement incroyable...

Zut, 2 déceptions en 20 minutes, ça fait beaucoup ^^




Allez, on poursuit. Direction Chrysler Building et Grand Central Terminal. Toujours impressionnant d'être dans ce hall de gare si étonnant, avec son plafond recouvert de cette fresque remplie de constellations.


Un monsieur s'arrête à ma hauteur et commence à me raconter l'histoire de cette gare, puis me dit que lui est originaire de l'Indiana mais qu'il vit à New-York depuis 15 ans. Etonnant à quel point les gens ici sont gentils, viennent toujours vous raconter une petite anecdote, vous dire un petit mot. Comme à chaque fois, la gentillesse des New-Yorkais me touche au cœur.




On s'amuse à aller à la galerie des murmures, qu'on trouve facilement vu des gens y sont déjà. On va de part et d'autre de la voûte, on chuchote et ô surprise, on s'entend ! C'est tellement surprenant d'être à plusieurs mètres l'un de l'autre et de s'entendre comme si on se parlait à quelques centimètres. Un super moment ! Si vous la cherchez, elle se trouve près de l'Oyster Bar.


13h : Direction Rising Dragon Tattoo, car mes parents vont aller se faire piquer la peau pour avoir un mémorable souvenir de notre voyage. Nous avions réservé notre rendez-vous à l'avance et payés des arrhes.


Ma mère passe la première puis c'est au tour de mon père. On est très bien reçus, l'ambiance est bon enfant et le travail de Chris est vraiment de qualité. Je ressors du salon avec sous le bras, deux parents absolument ravis avec le sourire jusqu'aux oreilles. Le New-York pour mon père et la Statue de la liberté pour ma mère auront coûté en tout 330 dollars, raisonnable donc.


On mange un petit bout de pizza et direction le quartier de Nolita. On flâne, on entre dans des friperies, je passe bien sûr à l'Appartement Sézane faire la traditionnelle photo de leur mosaïque. Puis petit arrêt chez Morgenstern's Finest Ice Cream. Une toute petite échoppe où dit-on les glaces sont à tomber. Et je confirme ! Cette fois, ma gourmandise a été satisfaite ! Plein de parfums, des plus simples aux plus originaux. Si vous avez un doute, la vendeuse vous fait gentiment goûter, histoire d'être sûr de votre choix ! Pour ma part, ce fut un sorbet framboise/litchi tout simplement merveilleux. Plein de saveurs et de fraîcheur.




On continue la balade tranquillement, puis on file voir le fer à repasser... Et oui, c'est maintenant le Flatiron Building qui s'expose élégamment sous nos yeux. On prend le temps, on s'assoit sur les petites chaises de jardin mises à disposition. Le soleil est de la partie après avoir joué à cache-cache avec les averses cet après-midi. Un bonheur.


18h15 : On décide de tenter notre chance et on se rend à deux pas de là, au 230 Fifth Rooftop... mais pas de chance pour nous, c'est ARCHI BLINDÉ !


On décide alors d'abandonner l'idée même si, effectivement, la vue est sublime !

On se rabat alors sur Eataly, mais aussi pris d'assaut... Bon, on rentre à l'hôtel... Cette journée aura été quand même estimée à 19 kilomètres à pied !


Samedi 11 mai

Aujourd'hui, il fait beau. Et c'est samedi. Deux arguments de poids pour se rendre à Coney Island ! Je saute comme une gamine tellement je suis heureuse de m'y rendre. Il y a 3 ans, on avait préféré garder notre temps pour plein d'autres choses mais là, on va profiter !

On arrive au terminus du métro à 10h15. Pour le moment, la jetée est calme, il fait un temps à se damner. On profite de la vue sur la mer, on regarde les gens qui pêchent à la ligne. Mais on admire aussi le parc, encore endormi. C'est juste surréaliste de se retrouver là !


11h : Le parc ouvre ses portes, on regarde les attractions... Oh un photomaton ! Pour 5 dollars, on peut faire 3 poses. On en profite, ça nous fait un souvenir super original, qui sort en 2 exemplaires papier et qu'on peut aussi s'envoyer par mail. Parfait.

On s'achète quelques souvenirs, notamment une jolie veste turquoise pour moi, à 35 dollars en plus... Top !

Mais bien sûr, celle que j'étais venu voir, c'est elle ! La Wonder Wheel ! 10 dollars pour un tour de roue, ouh ça pique, mais je ne peux pas être au pied de la roue sans monter dedans ! Impossible ! On est pas venus jusque là pour ne pas savourer chaque instant !

La vue est incroyable, la plage, le parc, et au loin la skyline. Superbe. Le billet te fait faire deux tours... Alors pour moi ce fut un tour pour faire des photos, et un tour pour profiter de la vue et savourer l'instant présent.


12h30 : On a faim ! On va chez Nathan's Famous Hot Dogs, une institution dont j'ai énormément entendu parler. Il y a la queue, mais ça se gère encore, il n'est pas trop tard. Par contre effectivement, entre notre arrivée et maintenant, la plage et le parc se sont drôlement remplis ! Aussitôt notre repas avalé, on file sur le sable, et on se met les pieds dans l'eau. On a du mal à croire qu'on soit à New-York, ça paraît si surréaliste et loin du tumulte de Times Square et des buildings... Par contre attention, il y a quand même pas mal de bouts de verre sur la plage...


On reprend le métro et direction Green-Wood Cemetery. Etant une passionnée d'art, j'ai envie de trouver la tombe de Jean-Michel Basquiat, et puis ça va nous permettre de trouver une certaine quiétude et de nous reposer un peu... Enfin ça, c'est ce que je pensais. Car une fois la tombe trouvée, on décide de repartir. On file à une sortie, non sans mal car dans un chemin tout en montée, mais qu'elle ne fut pas notre surprise de trouver porte close. "Il faut aller à l'autre sortie messieurs-dames, celle-ci ferme à 16h".

Bon, demi-tour. Autant vous dire que le cimetière est IMMENSE et que nous avons mangé les kilomètres pour ENFIN trouver une sortie possible.

Sous une chaleur de plomb ! A la base, on devait faire un petit tour à Prospect Park mais on est cuit, on abandonne l'idée !


On reprend le métro, direction Boerum Hill et Clinton Hill pour déambuler doucement dans les rues... Mais les 17km de cette journée nous ont tué !

On retourne à l'hôtel vers 21h après avoir mangé une part de pizza, les yeux pleins d'étoiles mais les pieds en feu !



La suite de la semaine (plus pluvieuse) dans le prochain post... Dans quelques jours.

0 vue

© 2018 par morgane_yumi. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now