Rester chez soi, le nouveau hype



Même si j'aime sortir boire un verre ou aller à un concert, j'ai toujours été plutôt casanière. Avec la mode du hygge, la déco scandinave et tutti quanti, ça n'aime pas mon esprit à vouloir voir ce qu'il se passe ailleurs. J'ai jamais été vraiment fêtarde, à picoler sur le dance floor jusqu'au bout de la nuit (les démons de minuit - allez c'est cadeau, tu l'auras en tête toute la journée comme ça - rire diabolique).




Le week-end, et même le soir, j'ai pas toujours la foi de sortir de chez moi. J'aime bien rester sous le plaid, le cul dans le canap', avec un bon thé chaud et Netflix. Si le chien et le chéri sont à quelques mètres, c'est encore mieux. Je profite d'être chez moi. Depuis qu'on a acheté la maison il y a un mois, j'essaie doucement mais sûrement, avec mon petit budget, d'en faire un endroit cocooning. Histoire de vouloir y rester encore plus longtemps ! De m'entourer des objets que j'aime, qui me sont chers et avec lesquels je me sens bien.

Retrouver son cocon, pour se ressourcer, avant de retourner à la vie sociale


La vie est déjà super stressante, entre le boulot, les clients chiants, la société qui te rabâche sans cesse ses principes à la con : soit belle, soit mince, soit parfaite, fait tout plus vite, soit multitâche... Bref, à un moment donné, tu ressens l'envie d'être dans ton havre de paix pour recharger les batteries, se retrouver, ralentir…

Cuisiner, jardiner, bricoler, se prélasser, regarder des films ou des séries, lire confortablement, se déconnecter… Bref, fuir un instant la société de consommation et les tensions sociales, et en ce moment, on est plutôt servi à ce sujet…




Un endroit à l'abri du monde, où l'on se sent en sécurité, où l'on peut être totalement soi-même. Ca permet de décompresser en toute sérénité. Notre bulle de bien-être.


Ca va même plus loin que ça. Aujourd'hui, rester chez soi, c'est même tendance, et ça a un nom : le nesting. Ou l'art de se ressourcer dans son petit nid douillet afin d'être agréable et reposer pour le reste du monde.


Finalement, en hiver, le nesting, ce serait pas une sorte d'hibernation avant de profiter pleinement du soleil du printemps ?


Tu es comme moi ou pour toi, rester chez soi c'est déprimant ?

© 2018 par morgane_yumi. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now